Snapchat, un potentiel de plus en plus fort pour les marques 15 Décembre 2016 | Veille & tendances

Facebook Ads, Twitter Ads, Instagram Ads… De plus en plus les réseaux sociaux séduisent les marques avec la publicité grâce à leur potentiel en termes de portée et d’impact publicitaire. Aujourd’hui, c’est au tour de Snapchat de se lancer réellement dans cette démarche.

Retour sur la conférence d’Edouard Priet, “Snapchat, quel avenir pour les marques ?", Co-Fondateur chez Les Ateliers Moonshine.


Avant tout, petit rappel sur Snapchat. Créé en juillet 2011 sous le nom de Picaboo, le réseau social du petit fantôme a su plaire avec son concept. Des photos éphémères pour commencer aux vidéos en décembre 2012 et plus avec l’apparition des stories, des lives, géo-filtres, lenses (décors) et autres contenus sponsorisés jusqu’à maintenant, le réseau social compte désormais plus de 200 millions d’utilisateurs dans le monde dont 8 millions d’utilisateurs actifs au quotidien, utilisant l’application à 60% pour du contenu humoristique et de partage de moments humains.


Mais comment Snapchat a-t-il réussi à séduire ces millions utilisateurs ?

Parce qu’il est tout d’abord, le premier a s’être lancé avec ces types de fonctionnalités. Mais pas seulement. Le contenu produit sur Snapchat, de par son éphémérité, s’assimile à un phénomène de rareté : on ne peut consulter un snap que 10 secondes maximum pour un snap basique, ou le consulter plusieurs fois si l’hébergeur, l’utilisateur qui met en ligne le contenu, le permet (par replay ou story).

De plus, c’est un réseau social uniquement accessible sur smartphone. Pas besoin donc de faire des photos extrêmement belles puisque c’est sur le moment même, dans l’instant et que les photos sont prises sur un smartphone. C’est aussi rassurant, pas besoin de passer trop de temps à prendre LA bonne photo parfaite. 

Ces 2 derniers aspects constitue alors une sorte de sécurité : pas d’ennuies à se faire pour la qualité de la photo et pour la diffusion. On choisit à qui on l’envoie et pendant combien de temps.

Enfin, les outils de Snapchat permettent de créer du contenu personnalisé sur ses photos, ajoutables également depuis la messagerie, elle aussi éphémère. La même photo prise par des personnes différentes devient alors différente pour chacun dans la mesure où chaque personne peut personnaliser son contenu comme il l’entend, sans avoir besoin de notions techniques. L’aspect ludique intervient alors !



Snapchat en 2016 : priorité au développement de l’outil pour les marques

2016 a été une année majeure pour son positionnement - Snapchat se définit en tant que créateur de souvenirs - et son développement. 

Depuis septembre dernier, l’entreprise est devenue un produit de Snap.Inc, le nouveau nom de la société. Ce changement a également été accompagné de l’annoncement du nouveau produit de cette dernière : les Spectacles. Les spectacles étant des lunettes Google Glasses 2.0 assez design permettant seulement de filmer des vidéos de 10 secondes maximum et de les diffuser directement depuis le compte du smartphone associé.

Afficher l'image d'origine

La marque s’est surtout concentrée sur ses fonctionnalités pour les entreprises. L’avantage pour celles-ci ? Toucher différemment et d’une manière créative des utilisateurs actifs et qualifiés. 

En effet, de plus en plus de marques arrivent sur Snapchat, permettant de toucher en majorité les 18-24 ans mais aussi les jeunes adultes. D’ailleurs, ces millenials, personnes nées à partir des années 80 et après jusqu’au début des années 2000, sont une cible très exigeante, que Snapchat permet d’aborder directement. 

On peut citer les marques de luxe, qui sont celles qui ont le plus rapidement et le mieux utiliser ses fonctionnalités avec leur communauté sur Snapchat.

Notoriété, considération, recommandation et conversion, voilà le chemin à suivre sur l’application.

Pour cela, les principaux axes de communication des marques sur la plateforme consistent surtout à co-créer et échanger de façon ludique et humoristique avec les audiences, notamment en leur permettant d’entrer dans les coulisses de ces premières. Ce sont ces types de contenu, très adaptés sur celle-ci qui permettent un véritable engagement de la part des utilisateurs pour les marques, ou qui permettent de valoriser l’image, la réputation et la proximité avec celles-ci. Les promotions ou offres, jeux-concours, événements ainsi que pré-révélations ou encore teasers sont de parfaits exemples de contenus interactifs sur le réseau jaune. L’avantage c’est que les contenus ne se noient pas dans le fil d’actualité, et reste toujours consultable.

La plateforme intervient sur les échanges et la co-création en proposant la création de filtres géolocalisés par exemple à inclure par les Snapchaters dans les photos, les décors personnalisés ou bien pour la partie média sur les publications sponsorisées, lives qui regroupent tous les snaps d’un événement, ou découvertes avec les Snap Ads ou Success Stories. En tout cas, elle permet de travailler de plus en plus ses propres contenus et de les partager avec l’entourage de la marque.

Cette animation a été créée par gatorade drink, une boisson dont le baril est versé sur le coach lors d’une victoire de l’équipe de football américain au Superbowl Les utilisateurs ont pu recréer ce phénomène pour partager avec la marque.

Le plus Snapchat ? Les contenus sont très souvent capturés et re-partagés sur les autres réseaux sociaux. Cela permet aussi de pouvoir mesurer l’engagement et la performance de ses publicités, car à l’heure actuelle, il n’y a pas encore de dashboard ou de suivi de ses contenus et même de son compte. Mais pas d’inquiétude, les KPI devraient être prochainement mesurables vers février 2017.


Snapchat vers l’année 2017

Avec un système de paiement au CPM (coût par mille), les publicités Snapchat restent encore de 40 à 60% plus chères que les autres publicités sociales. Cependant, le taux de clics est 5 fois plus important, ce qui représente un potentiel à ne pas négliger par les annonceurs. 

Quoi qu’il en soit, la partie média à l’air de plaire le plus puisque la fonction Discovery est extrêmement utilisée pour son côté storytelling, découverte et contenu d’exclusivité, et est la 2ème source de revenu de Snapchat.

Snapchat doit prochainement entrer en bourse et est valorisé à 35 millions de dollars. L’année 2017 sera un sûrement un tournant important du fait de son développement et de sa différenciation avec les autres réseaux sociaux. En effet, de plus en plus, Facebook inclut des fonctionnalités similaires sur Instagram. Reste à voir si les attentes des utilisateurs envers chaque réseau social vont correspondre…

Nous verrons également ce que l’entreprise fera de toute la data qu’elle accumule !


Article rédigé par Beverly L., Traffic Manager Begital.

Dernières actualités